S’inscrire à la sécurité sociale belge quand on est français

S’inscrire à la sécurité sociale belge quand on est français

L’inscription auprès d’une mutualité

Première étape cruciale : pour bénéficier du remboursement des frais médicaux et déclarer votre existence auprès d’un organisme assureur, vous devez aller vous inscrire auprès d’une mutualité (chrétienne, neutre, socialiste, libérale, libre), ou d’un office régional de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie invalidité (la CAAMI). Les remboursements sont identiques quel que soit l’organisme choisi.

Pour vous inscrire sans difficulté, vous devrez faire des demandes auprès de votre CPAM. Si vous arrivez en Belgique via un travail, vous devrez demander le document E104, mais dans tous les cas vous devrez remplir le document S1, qui vous permettra de bénéficier des soins de santé sur le sol belge pendant un an. N’oubliez pas de notifier à la fois à votre CPAM ainsi qu’à votre mutualité belge dès que vous avez trouvé du travail.

Si vous ne l’avez pas rempli avant votre installation en Belgique, votre nouvelle mutualité contactera directement votre CPAM en France. Vous pouvez aussi demander la carte européenne de sécurité sociale à votre CPAM. Attention, cette carte n’est valable qu’un an !

Dans tous les cas, présentez vos documents (ainsi qu’une preuve d’inscription auprès de la commune où vous résidez en Belgique) à la mutualité qui vous inscrira gratuitement.

Pour les enfants, ils seront inscrits automatiquement au moment de votre propre inscription, pour peu que vous ayez également demandé leur carte européenne de sécurité sociale, ou leur document S1. Dans les 3 à 6 mois de votre inscription à la mutualité, vous recevrez la « carte ISI+ » (notre carte Vitale) qui porte le numéro d’identification sociale, sésame pour chaque démarche de santé, ainsi que des vignettes à coller sur les feuilles de soin.

Cette nouvelle carte remplace dès le 1er janvier 2014 la carte SIS, dont vous entendrez sûrement parler puisque pour les Belges, elle disparaîtra et toutes leurs données seront stockées sur leur carte d’identité électronique.

CPAM – site : ameli.fr.
Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale : Cleiss.fr.

Le reste de l’article sur http://www.jvmagazine.be/vie-pratique/sante-et-bien-etre/1899-s-inscrire-a-la-securite-sociale-belge-quand-on-est-francais